Merci pour Crucifix

     Ça va faire plus d'un mois que le sixième épisode est sorti et comment vous dire que ça me fait tout bizarre. A vrai dire, j'attendais ce moment autant que je le redoutais. Beaucoup ont pu le comprendre, j'appréhendais assez vos réactions face à cet épisode et jamais je n'aurai pensé qu'elles auraient été aussi positives. Je suis très heureux que ce film vous ai plu et je tenais à vous remercier pour vos retours merveilleux. Plus généralement, je tenais vraiment à écrire ce message pour vous remerciez d'avoir été présents pour ces six épisodes !

 

 

     Je n'aurai jamais imaginé quand j'ai débuté ce projet il y a bientôt cinq ans que j'aboutirais à la réalisation d'une série qui susciterait autant d'intérêt chez certains. Depuis 2013, vous avez été de plus en plus nombreux à suivre les épisodes de Crucifix, à répondre présent pour chaque épisode, à vous empoigner du moindre indice pour mener vos propres enquêtes et construire vos propres théories sur l'univers de la série. Je ne vous remercierai jamais assez d'avoir été là pour moi, je suis fier de ce que j'ai fait avec cette série et je n'aurai jamais fait cela sans vous.

 

     Pour vous raconter un peu d'où est née cette série, je n'avais à la base en tête qu'une idée assez vague d'un univers que je voulais mettre en scène. Un univers assez sombre et très froid où se rejoignaient une danseuse de cabaret et un meurtre par crucifix. Et très vite, bien avant l'histoire, c'est le titre de la série qui m'est venu. « Crucifix ». Le titre puis cette image que l'on peut voir au début de chaque épisode où un crucifix ensanglanté se dresse aux côtés d'un "x" inscrit en rouge.

 


    C'est ensuite un personnage que je sais que beaucoup d'entre vous apprécient qui est sorti de ma tête. La danseuse Gaby (avec une coupe un peu plus courte que celle qu'elle arborera finalement dans la série). Je ne savais encore rien d'elle. Elle était juste un physique. Des yeux bleus très clairs, un maquillage appuyé et déjà deux grandes mèches de cheveux qui venaient couvrir son visage.

    Puis, si je ne me trompe pas, c'est le personnage de Père Antoine qui est venu ensuite. Antoine et Gabrielle, tout a démarré et tout se termine autour de ces deux personnages. Les autres personnages de la série se sont crée progressivement jusqu'à arriver à une certaine forme de cohérence. Tout s'est ensuite très vite enchaîné. L'histoire de Crucifix s'est développée pour arriver à ce qu'elle en est aujourd'hui. Qu'elle plaise autant est une grande réussite pour moi. Une dernière fois, merci d'avoir été là pour ces six épisodes. Merci du fond du cœur.

 

     Au revoir ☻ !


Écrire commentaire

Commentaires: 0